banner Le secteur bancaire Marocain parmi les meilleurs
Le secteur bancaire Marocain parmi les meilleurs
mars 6, 2018
Champion’s league
mars 6, 2018

Le Maroc affûte ses armes pour le mondial 2026

Mondial 2026 :
Le Maroc affûte ses armes pour le mondial 2026

Le Comité de candidature du Royaume pour l’organisation de la Coupe du monde 2026 dévoilera le 16 mars à Bogota en terre Colombienne le contenu du dossier de candidature du Maroc au Conseil de la FIFA. Malgré une concurrence nord-américaine acharnée et pas des moindres (États-Unis, Canada et Mexique), le dossier marocain veut faire valoir ses atouts qui reposent sur plusieurs solides atouts couronnés par l’amour de tout un peuple pour le ballon rond. En prélude à la cérémonie qui se tiendra mi mars comme nous l’avons indiqué plus haut, voici un gros plan sur les points forts de la candidature marocaine, à quelques jours du grand oral à Bogota en Colombie.

Le compte à rebours est enclenché. Le comité Maroc 2026 déposera de manière officielle, le jeudi 15 mars, le dossier de candidature du Royaume à l’organisation de la coupe du monde 2026. Un projet qui a de quoi faire rêver la nation toute entière. Après s’être prêté à l’exercice à quatre reprises toutes infructueuses, certes, le Royaume a acquis une grosse expertise sur laquelle il ne manquera pas de capitaliser.

Avec une très grande stabilité politique et surtout la rentabilité qui résulterait d’une Coupe du monde au Maroc, le Comité de candidature pour la Coupe du monde 2026 devra beaucoup mettre en première ligne la capacité du Royaume à abriter un tel évènement d’une telle envergure. Autrement dit, il devra faire valoir le potentiel économique du Royaume et le développement orchestré durant la période allant de 2003 à 2018. Pendant cette période, le PIB du pays a été multiplié par 2,1, sa capacité aéroportuaire a été multipliée par 2,4. En plus le Royaume a aussi vu sa capacité hôtelière amplifiée et croître de 2,6. En ce qui concerne les voies de transports terrestres, les autoroutes ont vu leur distance croître de plus de 700 km supplémentaires et le plus remarquable reste la croissance du nombre de stades ayant une capacité d’accueil de 40.000 places, qui s’est vu triplé.
. Le Comité d’organisation mettra également en lumière la stratégie aérienne du Royaume, qui a eu le mérite de connecter le Maroc au monde entier et à faire de Casablanca un hub international en raison de l’accord Open Sky signé avec l’Europe. Le Maroc dispose d’une ligne directe d’avec 52 pays et plus de 110 villes à travers le monde. Les vols directs qui lient le Royaume des principaux hubs internationaux lui permettent, d’atteindre jusqu’à 170 pays avec seulement une escale. Pour consolider des atouts face à la concurrence nord-américaine et sa puissance économique, le Royaume devra également miser sur la proximité des villes qui accueilleront la Coupe du monde. Chaque ville devant accueillir les matchs de la Coupe du monde peut être atteinte par des autoroutes ou le chemin de fer très développés au Royaume. La vaste couverture aéroportuaire du Maroc permet des vols directs depuis l’international. Ce n’est pas tout. Le dossier marocain devra également jouer la carte de la situation géographique idéale du Royaume qui dispose d’un fuseau horaire similaire à celui de l’Europe et de l’Afrique et qui devra permettre aux fans du football de suivre les rencontres à des horaires adéquats. En plus le pays est comme situé à une distance presque semblable des différents pays de la planète.

les stades modulables, un autre atout pour séduire

L’innovation majeure qui devrait être mis en avant ce 16 mars à Bogota devant le Conseil de la FIFA est bien entendu celui des stades modulables. En d’autres termes, des stades démontables, transportables et réutilisables qui seront conçus exclusivement pour la Coupe du monde de football. L’avantage de ces enceintes footballistiques est leur impact limité sur l’environnement. Ce sont des stades flexibles avec diverses utilisations potentielles. Le Maroc devra s’engager au respect du droit du travail et l’intégration de la composante de développement durable dans sa démarche.
Douze villes ont été sélectionnées pour accueillir les matchs: Casablanca, Marrakech, Rabat, El Jadida, Agadir, Tanger, Tétouan, Nador, Oujda, Fès, Meknès et Ouarzazate. Des villes dotées d’un aéroport situé entre 2 km (Ouarzazate) et 111 km (El Jadida) des centres-villes. Les aéroports ont jusqu’à 5 liaisons quotidiennes avec la métropole économique.

Les responsables du dossier marocains ne manqueront pas de mettre en avant le Maroc en tant que destination touristique attrayante. Chaque ville hôte est unique et offrira une expérience inédite et authentique aux supporters qui feront le déplacement au Royaume. Enfin, en tant que pont entre les cultures et les civilisations, la Coupe du monde au Maroc sera un message de paix et de tolérance pour le monde.

arduino maroc
création entreprise maroc
domiciliation maroc annonce légale raspberry pi maroc led au maroc tripied Blog Shopping Maroc