Journal Le Monopole https://www.lemonopole.ma Publier une annonce légale pas cher au Maroc, Annonce légale Maroc, Casablanca, Rabat, Oujda, Marrakech, Agadir, Tanger, Laayoune, Fés, Meknès, Salé, Tétouan, Safi, Beni Mellal, Taza, Nador, kénitra, Berkane, ... Thu, 19 Apr 2018 08:49:44 +0000 fr-FR hourly 1 https://www.lemonopole.ma/wp-content/uploads/2017/11/cropped-Journal-le-monople-32x32.png Journal Le Monopole https://www.lemonopole.ma 32 32 Réunion ministérielle à Rabat de la 7e session de la Haute Commission mixte de coopération marroco-qatarie https://www.lemonopole.ma/reunion-ministerielle-a-rabat-de-la-7e-session/ https://www.lemonopole.ma/reunion-ministerielle-a-rabat-de-la-7e-session/#respond Mon, 19 Mar 2018 09:17:25 +0000 https://www.lemonopole.ma/?p=832 […]]]> Réunion ministérielle à Rabat de la 7e session de la Haute Commission mixte de coopération marroco-qatarie

 

 

Signature de 11 accords, mémorandums d’entente et plans d’action portant sur les domaines de l’agriculture, du commerce, du transport, de l’habitat, des banques et de la finance, de l’enseignement, des médias, des jeunes et de l’artisanat

 

Le Qatar salue le rôle de leader de S.M. le Roi Mohammed VI dans la consolidation des piliers du développement durable sur le continent africain, et l’appui aux fondements de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Afrique.

 

Le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, et le Premier ministre et ministre de l’Intérieur du Qatar, Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al Thani, ont coprésidé, lundi à Rabat, les travaux de la réunion ministérielle de la septième session de la Haute Commission mixte de coopération maroco-qatarie. Les travaux de cette session ont été couronnés par la signature de 11 accords, mémorandums d’entente et plans d’action portant sur les domaines de l’agriculture, du commerce, du transport, de l’habitat, des banques et de la finance, de l’enseignement, des médias, des jeunes et de l’artisanat. Cette session, qui a été marquée par des consultations intenses sur les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans tous les domaines, a permis d’échanger sur un certain nombre de sujets d’intérêt commun. Ces consultations ont reflété la volonté commune de poursuivre le développement des relations bilatérales en vue d’insuffler une nouvelle dynamique à la coopération entre les deux pays frères, sous la conduite éclairée de S.M. le Roi Mohammed VI et de l’Émir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani.

]]>
https://www.lemonopole.ma/reunion-ministerielle-a-rabat-de-la-7e-session/feed/ 0
Nicolas Sarkozy : le Maroc est un modèle régional sur les plans politique et économique https://www.lemonopole.ma/nicolas-sarkozy-le-maroc-est-un-modele-regional-sur-les-plans-politique-et-economique/ https://www.lemonopole.ma/nicolas-sarkozy-le-maroc-est-un-modele-regional-sur-les-plans-politique-et-economique/#respond Sat, 17 Mar 2018 11:28:41 +0000 https://www.lemonopole.ma/?p=898 […]]]> Plus d’un millier de participants de haut niveau venus de plus de 100 pays d’Afrique, d’Europe, d’Amérique Latine et Caraïbes, d’Asie et d’Océanie, prennent part à Dakhla au Forum de Crans Montana qui se tient du 15 au 20 mars, sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

La séance d’ouverture a été marquée, vendredi, par le message royal adressé aux participants et dans lequel le Souverain a souligné que le continent africain «ne manque ni d’ambition ni de volonté d’aller de l’avant» et qu’il a besoin de nouvelles formes d’organisations collectives d’administration et de gestion des territoires.
La séance d’ouverture a également été marquée par l’intervention de l’ancien président français, Nicolas Sarkozy, qui a tenu à exprimer son soutien indéfectible au Maroc dans ses efforts de développement et d’émancipation. M. Sarkozy n’y est pas allé par quatre chemins, qualifiant le Maroc de modèle régional sur les plans politique et économique. Il a souligné que sa présence à Dakhla lui a été dictée par la conviction que l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc en 2007 pour régler le différend artificiel autour du Sahara marocain est la seule initiative positive permettant de parvenir au règlement politique escompté par les Nations Unies.
Il faut dire que la déclaration de M. Sarkozy depuis la perle du sud marocain, Dakhla, incarne ‘esprit d’une remarquable continuité qui caractérise les rapports entre les chefs d’Etat, gouvernements, peuples et les composantes des sociétés civiles des deux pays. Une identité de points de vue, une même détermination à relever les défis du Millénaire et, surtout, la convergence affichée sur les problèmes régionaux et internationaux, font du Maroc et de la France deux partenaires stratégiques incontournables.

]]>
https://www.lemonopole.ma/nicolas-sarkozy-le-maroc-est-un-modele-regional-sur-les-plans-politique-et-economique/feed/ 0
Le Maroc a déposé son dossier de candidature, l’Amérique le fera ce vendredi https://www.lemonopole.ma/mondial-2026-le-maroc-a-depose-son-dossier-de-candidature/ https://www.lemonopole.ma/mondial-2026-le-maroc-a-depose-son-dossier-de-candidature/#respond Fri, 16 Mar 2018 16:16:31 +0000 https://www.lemonopole.ma/?p=894 […]]]> Mondial 2026: Le Maroc a déposé son dossier de candidature, l’Amérique le fera ce vendredi

 

Le Maroc a bien déposé son dossier de candidature ce jeudi 15 mars à 16H au siège de la FIFA à Zurich. La candidature tripartite Mexique-USA-Canada ne déposera son dossier que le vendredi 16 mars, qui est la date limite. L’offre tripartite américaine repose presque sur un argument unique: l’infrastructure.

Le Comité de candidature Maroc 2026 a déposé, ce jeudi 15 mars, à Zurich, au siège de la FIFA, le dossier de candidature du Maroc pour organiser la Coupe du Monde en 2026.

“Grâce à l’implication de la FRMF et de toutes les forces vives de la nation, le Comité a tenu son engagement en déposant un dossier de qualité tout en respectant les délais imposés par la FIFA”, estime un communiqué du comité.

Le dossier technique marocain se compose de 24 sections couvrant de nombreux domaines dont la vision et la stratégie, le développement durable ou encore les informations techniques sur le pays. “Les quatre volets déterminants pour la FIFA, à savoir: les stades, le transport, les sites d’entraînements et l’hébergement ont été traités avec minutie et intégrés au dossier”, écrit le communiqué.

Le volet administratif du dossier a nécessité la signature de plus de 200 contrats à échelle locale et nationale dont des accords avec les villes hôtes, les stades, les aéroports, et diverses organisations.

Comme l’avait assuré le Président du Comité de candidature, Moulay Hafid Elalamy, le Maroc présente un dossier “aux qualités indéniables et propose d’organiser une Coupe du Monde réussie, responsable et profitable avec un héritage important pour le pays mais également pour le continent, tant au niveau des infrastructures, sportives et non-sportives, qu’au niveau du savoir-faire”.

La Coupe du Monde au Maroc en 2026 profitera aux joueurs, aux fans, à la FIFA, au Maroc, à l’Afrique et au Monde. Elle permettra de léguer à la jeunesse marocaine et africaine un héritage durable, selon l’argumentaire marocain.

Le Maroc accueillera les experts de la FIFA pour la visite d’inspection officielle qui aura lieu du 17 au 19 avril. En parallèle les efforts se poursuivent pour promouvoir la candidature du Royaume à travers le Monde, dans le strict respect de la réglementation de la FIFA.

USA-Mexique-Canada: l’infrastructure d’abord

La candidature américaine tripartite a subi des contretemps de dernière minute, avec le retrait inattendu de plusieurs villes dont Chicago, Minneapolis et Calgary. Les dirigeants politiques des trois villes ont finalement refusé de faire partie des villes d’accueil du Mondial au cas où il était organisé dans cette région.

Les premiers éléments annoncés ce jeudi aux USA montrent une candidature en apparence commune, mais en réalité fortement centrée sur les Etats-Unis. Seules trois villes mexicaines figurent sur la liste ((Mexico, Guadalajara et Monterrey) et trois canadiennes (Edmonton, Montréal et Toronto). Les Etats-Unis alignent 17 villes: Boston, New York, Philadelphie, Baltimore, Washington, Atlanta, Nashville, Orlando, Miami, Cincinnati, Kansas City, Dallas, Houston, Denver, Los Angeles, San Francisco et Seattle. Donc 23 villes au total.

Le Bid Book américain prévoit que 3 matches sur 4 se joueront aux USA (60 matches sur un total de 80). Mais la liste finale après échanges avec la FIFA ne comprendra que 16 villes.

Dans le cas du Maroc, seuls 12 stades seront retenus par la FIFA, sur les 14 proposés.

 

“Toutes nos installations existent aujourd’hui – les stades, les sites d’entraînement, l’infrastructure aéroportuaire / de transport”, a déclaré à la presse, John Kristick, directeur exécutif de la candidature américaine. “Et c’est quelque chose qui nous met dans une position très chanceuse.” L’allusion au manque de stades au Maroc est tout à fait claire. Il a qualifié la proposition qui sera déposée vendredi de “prêt-à-porter“. Mais ce prêt-à-porter ne repose que sur une infrastructure préexistante.

Le Maroc de son côté, insiste à juste titre sur sa position géographique, son fuseau horaire qui inclut la majorité des téléspectateurs, sur sa proximité avec l’Europe, sur la proximité des différents stades les uns par rapports aux autres, sur la stabilité et la sécurité…

Chez les responsables de la candidature américaine, une certaine assurance se dégage, allant jusqu’à sous-estimer la candidature marocaine.

 

]]>
https://www.lemonopole.ma/mondial-2026-le-maroc-a-depose-son-dossier-de-candidature/feed/ 0
Amélioration des infrastructures portuaires https://www.lemonopole.ma/amelioration-des-infrastructures-portuaires/ https://www.lemonopole.ma/amelioration-des-infrastructures-portuaires/#respond Fri, 16 Mar 2018 12:43:01 +0000 https://www.lemonopole.ma/?p=887 […]]]>  

Amélioration des infrastructures portuaires

  • Le port de Casablanca monte en puissance

 

Le port de Casablanca s’agrandit. La plateforme portuaire qui traite chaque année plus de 31 millions de tonnes de marchandises renforcera son activité et son positionnement avec l’achèvement de nouveaux chantiers dont les travaux sont en cours. Le port sera relié à la plateforme logistique multiflux de Zenata via une connexion routière dédiée. Le projet, d’un coût de 864 millions de DH, avance. Sa mise en service est prévue dans les deux ans qui viennent. Les deux premières phases ont été achevées tandis que les études sont en cours pour les troisième et quatrième phases, indique Nadia Laraqi, directrice générale de l’Agence nationale des ports (ANP) le 14 mars lors d’une visite des chantiers du port en présence du ministre de l’Équipement et du transport, Abdelkader Amara. Quant au nouveau port de pêche (1,078 milliard de DH), la première phase du projet a été bouclée alors que les travaux sont «très bien avancés» pour les phases 2 et 3. Autre projet jugé stratégique : le chantier naval. Pour 2,38 milliards de DH, il sera réalisé en 5 lots. Les travaux sont avancés à 71% pour le premier lot et 11% pour le deuxième. Les études sont en cours pour le troisième lot et les appels d’offres pour les travaux du quatrième seront lancés incessamment. Quant au 5e lot, il est en cours de démarrage. 

]]>
https://www.lemonopole.ma/amelioration-des-infrastructures-portuaires/feed/ 0
Lutte contre le blanchiment des capitaux https://www.lemonopole.ma/lutte-contre-le-blanchiment-des-capitaux/ https://www.lemonopole.ma/lutte-contre-le-blanchiment-des-capitaux/#respond Fri, 16 Mar 2018 12:37:54 +0000 https://www.lemonopole.ma/?p=884 […]]]> Lutte contre le blanchiment des capitaux

 

  • L’obligation de vigilance des banques renforcée

 

 

L’arrêté du ministre des Finances, approuvant la circulaire de Bank Al-Maghrib du 24 juillet 2017 relative à l’obligation de vigilance des établissements de crédit, vient d’être publié au Bulletin officiel. Cet appui réglementaire a pour objectif de renforcer la sécurité financière essentiellement la lutte contre le blanchiment des capitaux et contre le financement du terrorisme.

 

Un pas de plus dans la lutte contre le blanchiment des capitaux. Un arrêté du ministre des Finances, approuvant la circulaire de Bank Al-Maghrib du 24 juillet 2017 relative à l’obligation de vigilance des banques, vient d’être publié au Bulletin officiel du 8 mars 2018 mis en ligne mercredi sur le site du SGG.

Cet appui réglementaire du ministère des Finances à la circulaire de Bank Al-Maghrib a pour objectif de renforcer la sécurité financière et bancaire à travers une politique de prévention contre la délinquance financière qu’il s’agisse de la lutte contre le blanchiment des capitaux ou contre le financement du terrorisme. 

Légalement, les établissements de crédit sont tenus depuis 2007 à une obligation de vigilance vis-à-vis de leurs clients. Après les premières circulaires publiées à ce sujet entre 2007 et 2012, la Banque centrale avait, l’année dernière, entrepris une réforme de la réglementation concernant le devoir de vigilance incombant aux établissements de crédit. L’objectif étant l’amélioration et la mise en conformité du dispositif national de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme avec les standards internationaux. La réforme a permis d’introduire de nouvelles dispositions concernant principalement la mise en place d’un dispositif permanent de lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, adapté à la taille de l’établissement ainsi qu’aux risques qu’il encourt. Les groupes bancaires marocains qui se développent à l’international sont particulièrement concernés puisqu’ils sont plus confrontés aux risques de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme, au vu de leur diversité financière et géographique. 
La circulaire précise, en gros, les composantes du dispositif de vigilance, notamment les règles d’acceptations de la relation d’affaires, d’identification des clients, de filtrage de la clientèle par rapport aux listes des instances internationales habilitées ainsi que de déclarations d’opérations suspectes à l’Unité de traitement du renseignement financier.  
Aux termes de la circulaire telle qu’approuvée par arrêté et publiée au B.O ce mois de mars, les établissements de crédit procèdent, au moins annuellement, à une évaluation de ces risques selon les catégories de clients, les pays ou zones géographiques ainsi que les produits, services, opérations et canaux de distribution. L’analyse prend en considération notamment l’objet d’un compte ou d’une relation d’affaires, le montant des avoirs déposés ou le volume des opérations effectuées ainsi que la régularité et la durée de la relation d’affaires.

En outre, les établissements sont tenus de recueillir des informations pour l’identification de toute personne souhaitant ouvrir un compte de dépôt, un compte titres, louer un coffre-fort ou bénéficier d’un moyen de paiement. Le contrôle pour l’identification porte aussi sur tous les clients agissant pour l’obtention de crédit ou l’exécution de toutes autres opérations, même ponctuelles, telles que le versement d’espèces, le transfert de fonds, la mise à disposition, le change manuel, etc.

Sont soumises aux mêmes exigences, les demandes d’ouverture de comptes à distance, en ligne entre autres. Lors de l’ouverture des comptes depuis l’étranger, les établissements doivent appliquer des modalités additionnelles, comme exiger que la première opération portée au crédit du nouveau compte soit effectuée à partir d’un compte déjà ouvert par le postulant sur les livres d’un établissement bancaire situé dans un pays respectant les normes du Groupe d’action financière (GAFI). Les établissements doivent, par ailleurs, porter une attention particulière aux comptes ouverts au nom des associations et des personnes morales nouvellement créées ainsi qu’aux opérations financières effectuées par des intermédiaires professionnels, notamment. 

]]>
https://www.lemonopole.ma/lutte-contre-le-blanchiment-des-capitaux/feed/ 0
Trois banques marocaines prêtes pour le paiement mobile https://www.lemonopole.ma/trois-banques-marocaines-pretes-pour-le-paiement-mobile/ https://www.lemonopole.ma/trois-banques-marocaines-pretes-pour-le-paiement-mobile/#respond Fri, 16 Mar 2018 12:27:33 +0000 https://www.lemonopole.ma/?p=881 […]]]>  

Trois banques marocaines prêtes pour le paiement mobile

 

 

Chaque banque aura sa propre application mais celles-ci seront interopérables. Cela signifie qu’à partir de l’appli de la banque A, le client peut payer sur une appli de la banque B ou C.

De sources sûres, nous apprenons qu’en plus de CIH Bank deux autres banques de la place sont prêtes à lancer leurs solutions de paiement mobile. Il s’agit de La Banque Centrale Populaire et d’Attijariwafa Bank.

Comme cela avait déjà fuité, il avait déjà été indiqué que plusieurs banques de la place ont entamé les tests pour le lancement du paiement mobile. Le démarrage effectif se fera donc au cours du 1er semestre, comme l’avait annoncé la Banque centrale.

Chaque banque aura sa propre application mais celles-ci seront interopérables. Cela signifie qu’à partir de l’appli de la banque A, le client peut payer sur une appli de la banque B ou C.

Le nouveau système, lorsqu’il montera en puissance, apportera plus de sécurité et fera baisser les coûts de la manipulation du cash, sans compter la rapidité.

Pour les industriels pénalisés par une collecte et une gestion du cash coûteuses auprès des commerçants, les études de Bank Al-Maghrib avaient déjà revéle que la solution du paiement mobile pourra capter 60 MMDH sur 5 ans, ce qui permettra aux opérateurs qui offrent cette solution, un gain conséquent en matière de gestion du cash et en réduction des risques opérationnels.

En lançant les applis, les banques ne font que le début du travail. En quelque sorte, elles jettent les fondations. Il leur restera à convaincre les particuliers, les commerçants et les industriels qui distribuent leurs produits et c’est le plus gros du travail. Cette phase commencera après le démarrage et la mise à disposition des applis. Les banques feront un “travail de pédagogie” auprès des commerçants, elles sont convaincues que les particuliers suivront facilement.

]]>
https://www.lemonopole.ma/trois-banques-marocaines-pretes-pour-le-paiement-mobile/feed/ 0
SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMED VI  VA BIEN https://www.lemonopole.ma/sa-majeste-le-roi-mohamed-vi-va-bien/ https://www.lemonopole.ma/sa-majeste-le-roi-mohamed-vi-va-bien/#respond Fri, 16 Mar 2018 09:59:03 +0000 https://www.lemonopole.ma/?p=876 […]]]> SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMED VI  VA BIEN

Après avoir subi une opération au cœur pour régler un problème d’arythmique cardiaque, laquelle a été couronnée de succès, sa majesté le roi Mohammed VI a passé un moment de convalescence avec tout de même un regard sur l’actualité du royaume. En effet, Depuis cette date et malgré la convalescence, il a suivi en permanence les affaires de l’état, et a effectué sa marche quotidienne, selon un observateur bien informé.

Certaines mauvaises langues avaient lancé une rumeur tout aussi infondée qu’inquiétante selon laquelle la santé du roi se serait dégradée. Eh bien tous les Marocains et les africains peuvent être rassurés car il n’en ait rien du tout parce que sa majesté se porte à merveille, il se porte tellement bien qu’il serait même prêt à courir le 15 KM de Bouskoura.

Sa Majesté, le Roi Mohammed VI, est donc sorti de sa convalescence et est retour pour guider le peuple Marocain et l’Afrique.

Longue vie au Roi, Que Dieu l’assiste !!!!

Journal le Monopole

]]>
https://www.lemonopole.ma/sa-majeste-le-roi-mohamed-vi-va-bien/feed/ 0
Metouali lance de graves accusations envers Hervé Renard https://www.lemonopole.ma/metouali-lance-de-graves-accusations-envers-herve-renard/ https://www.lemonopole.ma/metouali-lance-de-graves-accusations-envers-herve-renard/#respond Thu, 15 Mar 2018 18:22:37 +0000 https://www.lemonopole.ma/?p=867 […]]]>  

Metouali lance de graves accusations envers Hervé Renard

 

 

Mohcine Metouali a fait une sortie qui pourrait secouer le football national. Dans une déclaration au journal qatari « Al Watan« , le joueur du Rayan du Qatar a critiqué les choix du sélectionneur national Hervé Renard après l’annonce des noms des joueurs convoqués aux matchs amicaux prévus ce mois de mars contre la Serbie et l’Ouzbékistan. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien joueur du Raja de Casablanca n’y est pas allé par quatre chemins.

«Un joueur ne peut être convoqué en sélection nationale que si son agent est ami avec Hervé Renard ou s’il est soudoyé», a lancé Metouali, critiquant par la même occasion le fait que les joueurs du Khalij soient écartés par le sélectionneur. Il a même dit que ces pratiques étaient courantes, même avant l’arrivée d’Hervé Renard.

Il a également exprimé son étonnement que Renard n’ait pas fait appel aux services d’Abderrazak Hamdallah et Youssef Al Arabi qui évoluent dans des clubs du Golfe et qui signent actuellement sur des saisons exemplaires.

Des déclarations étonnantes quand on connait l’honnêteté et le sérieux du sélectionneur français dont la réputation n’est plus à prouver.

 

]]>
https://www.lemonopole.ma/metouali-lance-de-graves-accusations-envers-herve-renard/feed/ 0
Botola: voici la date du derby Wydad-Raja https://www.lemonopole.ma/date-du-derby-wydad-raja/ https://www.lemonopole.ma/date-du-derby-wydad-raja/#respond Thu, 15 Mar 2018 18:19:32 +0000 https://www.lemonopole.ma/?p=868 […]]]>  

Botola: voici la date du derby Wydad-Raja

La commission de programmation de la Fédération royale marocaine de football a annoncé la date du derby opposant le Wydad de Casablanca au Raja de Casablanca.

Le rencontre comptant pour la 25ème journée du championnat aura lieu le dimanche 15 avril au complexe Mohammed V de Casablanca.

Rappelons que le derby aller pour le compte de la 10ème journée de la Botola a été remporté par le Raja de Casablanca sur le score de 2 à 1. Au classement général, les Verts sont troisièmes avec 35 points tandis que les Rouges sont sixièmes avec 29 points.

]]>
https://www.lemonopole.ma/date-du-derby-wydad-raja/feed/ 0
Voici pourquoi François Hollande va venir au Maroc https://www.lemonopole.ma/voici-pourquoi-francois-hollande-va-venir-au-maroc/ https://www.lemonopole.ma/voici-pourquoi-francois-hollande-va-venir-au-maroc/#respond Thu, 15 Mar 2018 18:11:37 +0000 https://www.lemonopole.ma/?p=864 […]]]> Voici pourquoi François Hollande va venir au Maroc

François Hollande est attendu au Maroc dans les jours à venir. Nous vous expliquons pourquoi.

Dans le cadre du cycle de conférences organisées par le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain de la capitale du Maroc, l’ex-président de la République française sera de la partie. Et ce, mardi 20 mars courant.


Ainsi, François Hollande animera une conférence-débat, sur invitation de la Fédération nationale des musées (FNM), présidée par l’artiste-peintre Mehdi Qotbi que le roi Mohammed VI avait nommé à cette fonction, en 2011.

« La culture, ciment du peuple » est le thème de ce cycle de conférences du Musée Mohammed VI d’art contemporain de Rabat. Et c’est dans cadre que Mehdi Qotbi s’apprête à recevoir François Hollande pour une conférence-débat que le président de la FNM qualifie de « très attendue ».

]]>
https://www.lemonopole.ma/voici-pourquoi-francois-hollande-va-venir-au-maroc/feed/ 0